EO ÉrosOnyx Éditions Accueil | Plan du site | Rechercher | Contact | Espace privé

prev next

"Un amoureux des hommes" dans Le Monde des Livres

Tiré de l’oubli à la fin du XXe siècle par la traduction de nouvelles (Le Rossignol vert, Noir sur blanc, 1996), d’un roman (Les Ailes, Ombres, 2000) ou d’une biographie (La Vie merveilleuse de Joseph Balsamo, Circé, 1999), Mikhaïl Kouzmine (1872-1936) attend encore d’être reconnu pour le (bon) musicien et le (subtil) poète qu’il est. Voici La truite rompt la glace, cycle de poèmes composé en 1927 et qui assume sa base autobiographique - même si l’évocation de la "ronde des plaisirs et amours" évoquée dans l’épilogue ( "ont surgi une foule de souvenirs, / des pages de romans lus et relus, / morts et vivants entremêlés") tient moins de la confession que de la célébration de son amour des hommes qui le fit condamner au silence sous la dictature stalinienne.

L’édition bilingue offre une idéale introduction à l’"Oscar Wilde de Saint-Pétersbourg" qui éblouit Marina Tsvetaïeva et figure en bonne place, "Satan dans toute son élégance", dans le Poème sans héros d’Anna Akhmatova.
Philippe-Jean Catinchi

info portfolio