EO ÉrosOnyx Éditions Accueil | Plan du site | Rechercher | Contact | Espace privé

prev next

Paru le 16 mars 2015 : GUSTAVE, de Xavier Bezard

« Gustave, c’est bien sûr Gustave Caillebotte (1848-1894), peintre et mécène, comme on le qualifie sans se donner la peine de le connaître davantage. Gustave et moi, c’est une drôle d’histoire, commencée à l’âge de onze ans, quand mes parents m’emmenèrent au musée du Jeu de Paume, alors dépositaire de son legs, et qui offrait au visiteur, en haut de l’escalier et en première toile, Les Raboteurs de parquet. Quel choc ce fut !... »

Des années plus tard, sous la plume de Xavier Bezard, ce choc amoureux est devenu un roman. Le narrateur, un photographe contemporain des frères Lumière, découvre son amour pour Gustave en même temps que les toiles du peintre. Ne sont-elles pas pour lui le seul accès à l’énigme de cet homme fortuné, amateur d’art, de voile et d’orchidées, mais mystérieux et secret ? La toile devient chair et la touche, caresse.

“Le fait qu’un artiste soit ou ne soit pas homosexuel, n’explique pas sa création (...) C’est plutôt un point de départ pour un nouveau regard et pour découvrir ce qui a été originellement omis par l’histoire de l’art. Ce que nous pouvons faire avec profit, c’est de réexaminer la vie et le travail de l’artiste au-delà du secret, des préjugés et du mythe, et de chercher la présence de l’homosexualité et sa signification. » (Emmanuel Cooper, The Sexual Perspective : Homosexuality and Art in the Last 100 Years in the West, Londres, 1986).

Après des études aux Arts Décoratifs de Paris, Xavier Bezard a exercé le métier de scénographe pendant quelques années. Depuis 1998, il enseigne les arts appliqués en Bourgogne. L’écriture s’ajoute désormais à son goût pour la peinture et le cinéma.

Xavier Bezard tient un blog très copieux et très visité sur Yagg, dont voici le lien :

https://gustaveyagg.wordpress.com/

Une des photographies ci-dessous témoigne d’un jour important dans la vie de l’auteur : le 20 juin 2015, car ce jour-là Eric et Xavier se sont passé l’anneau. Sans Eric y aurait-il eu Gustave ?

collection Éoliens
ISBN 978-2-918444-23-7
format 14 x 19
288 pages
15,00 €

info portfolio