EO ÉrosOnyx Éditions Accueil | Plan du site | Rechercher | Contact | Espace privé

prev next

JOURNAL D’OMELETTE de Rémi Lange - Collection Images

"Cinéma vérité, cinéma cruauté, cinéma charité - voilà bien des richesses pour un premier film, et voici surtout une vocation ... Bravo, merci", écrivait au jeune réalisateur Rémi Lange un de ses anciens professeurs de Fac, après avoir vu son film Omelette.

Journal filmé de son coming out auprès de sa famille, sorti en salle en 1998, passé à la télévision sur Canal +, acheté par le Musée d’art moderne Georges Pompidou (Beaubourg), édité en DVD enfin, le réalisateur ajoute aujourd’hui son journal écrit pendant le tournage et resté inédit. L’un n’ira plus sans l’autre désormais.

Voici enfin édité, alors qu’il tournait en 1993 son premier film Les Anges dans nos campagnes, devenu Omelette en 1998, pour dire à sa famille que sa fiancée s’appelait Antoine, le journal que tenait Rémi Lange, accompagné du DVD du film (avec suppléments concoctés par Rémi Lange), d’un avant-propos d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, de quelques-unes des multiples réactions - famille, presse - suscitées par ce film qui en déclencha beaucoup, et enfin d’un entretien retraçant l’itinéraire prolifique de Rémi Lange depuis Omelette jusqu’en 2011.

Bref, un ensemble d’éléments qui permettent d’entrer dans ce film réalisé sans un sou mais fort justement de sa totale liberté, à la fois brut et très abouti, où se mêlent tendresse, cruauté, malaise, et dont Gérard Lefort de "Libération" a dit en le découvrant que c’était : "Du Rimbaud en super 8"

Le DVD ( film au format 4/3 d’origine) qui accompagne le livre est édité par ErosOnyx Éditions en collaboration avec Les Films de l’Ange.

Quelques réactions de la presse à la sortie du film

Libération - En art, il n’y a que de la distance et de la solitude. Rémi Lange l’apprend à ses
dépens, et lui qui voulait filmer pour se sentir mieux va moins bien en bout de course, même
s’il cite en intro du dossier de presse la formule de Fassbinder : « Les films libèrent la tête. »

Les Inrockuptibles - Pas de voyeurisme dans l’histoire de Rémi Lange, l’histoire de sa vie
qu’il nous livre simplement, comme à des proches.

Le Monde - Ce curieux film qui, entre confession intime et fiction, met en pratique l’adage
selon lequel « on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. »

Témoignage chrétien - Le mal est fait et pourtant il fait du bien. Parce que la
communication a été rétablie, le cadavre enfin sorti du placard.

Cahiers du cinéma - Le journal intime devient le support d’une agression en douceur,
sorte de règlement de comptes familial où l’ambivalence règne en maître.

ISBN 978-2-918444-07-7 128 pages Format 14 x 19

Collection Images 24,50 €

info portfolio