YVAN QUINTIN, L’année buissonnière

On appelait ce genre romanesque « Bildungsroman », c’est-à-dire roman d’apprentissage, roman de formation.
C’est une éducation sentimentale que nous raconte L’Année buissonnière, celle d’Yves, élève de Troisième dans un établissement religieux des années 50, « sentant la caserne et le séminaire ». Entre innocence et premiers émois « coupables », avec la tendresse si propre à un âge qui n’est plus l’enfance, mais pas encore l’âge d’homme.

Les élèves dans ce collège sont soumis, pour le salut de leur âme, à une surveillance stricte. Yves s’éprend, pour un de ses camarades, d’une amitié fervente et singulière. Dans ce monde clos bouillonnant de passions étouffées, il fait la découverte de son corps, nié avant même d’être connu. L’éveil de son désir, l’ivresse des commencements à laquelle se mêlent le latin, les vies de saints, la liturgie et l’odeur du buis, provoquent l’accident, l’irréparable, le geste d’amour. Crimen Amoris. Et c’est aussi la découverte de la trahison.

Son année de Troisième sera-t-elle une année buissonnière ?

En couverture, encre de Chine de Jean-Pierre THOMAS, d’après Citizen K

ISBN 978-2-918444-50-3
Format 14 x 19
13, 00 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

FRANÇOIS MARY, Fracture du souffle

Quand le vent saisit le corps,
que l’angoisse me traverse,
il y a cette main forte,
ces bras qui, soudain, m’étreignent.

Un souffle brûle ma joue,
un étau de chair me broie.
L’odeur lourde des lilas
me fait mordre la poussière.

Nature aussi âpre que les étreintes des beaux gars de passage. Des mots à dire à voix haute pour en tirer le feu de poésie, comme l’écrit Pierre Lacroix qui préface le recueil.

François MARY est né en 1950, en Auvergne qu’il n’a jamais quittée. Il vit là-haut, à Riom-ès-Montagnes, au pied du Puy Mary où l’hiver dure six mois.
Ce recueil est dédié à la mémoire de Manu, mort à l’âge de 30 ans, en décembre 2019.

Format 14 x19
Collection Éoliens
74 pages
ISBN 978-2-918444-49-7
ISSN 2260-2852
13,50 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

CLAUDE PUZIN, Louis de Bourbon ou le Soleil maudit

Louis de Bourbon, comte de Vermandois (1667-1683), est le fils légitimé de Louis XIV et de sa première favorite officielle, Louis de La Vallière. Nommé amiral de France à l’âge de deux ans, le prince est promis aux plus hautes destinées. Mais c’est à seize ans que mourra ce bel enfant à qui tout semblait sourire.

L’histoire officielle a oublié Louis de Bourbon, mais nombreux sont les témoignages pour qui sonde, comme Claude Puzin, les textes littéraires et chroniques de l’époque. Ainsi a pu naître un de ces précieux romans historiques où l’imagination ne se libère qu’en respectant scrupuleusement l’histoire.

Sous les ors et les soieries, on découvre les arcanes sulfureux de la cour de Louis XIV. Monsieur, frère cadet du roi, aimait à l’italienne, comme on nomme joliment les plaisirs de Sodome. On sait moins qu’autour de lui s’organisa tout un rituel orgiaque où seigneurs et valets ne reculaient devant aucune fantasmagorie sexuelle, aucune forfaiture parfois. Quoi de plus excitant dès lors que de faire sa proie du plus joli prince triste de la Cour. ? Mais le roi et l’Église veillent : on ne doit pas confondre les plaisirs dévotement tolérés et les plaisirs sataniques.

D’une plume cinématographique, Claude Puzin (1943-2013) brosse un de ces tableaux de vanités que le XVIIème aimait tant : la mort y saisit le vif en sa fleur et la vigueur adolescente y est fauchée par une frénésie aussi libertine que mortelle.

Le portrait de la couverture est un portrait présumé de Louis de Bourbon, attribué à François Mignard. On ne dispose d’aucun autre portrait du jeune prince, à l’exception de celui où il est représenté enfant en compagnie de sa mère et de sa sœur, Mademoiselle de Blois.
Le tableau du « Jeune homme au crâne » est de Vincenzo Dandini (Musée de Douai) et représente un thème cher à la peinture du XVIIe siècle, celui des vanités… « Vanitas vanitatum, et omnia vanitas »… On appelle alors « vanité » toute représentation picturale illustrant la futilité de toute chose terrestre et la fragilité de la vie humaine. Cyrano de Bergerac, lui, disait plus familièrement « Tout est bordel ou cimetière ».

ISBN 978-2-918444-39-8
Format 14 x 19 296 pages
15,00 €

À L’OCCASION DE LA PUBLICATION DE LOUIS DE BOURBON DE CLAUDE PUZIN, EROSONYX ÉDITIONS RÉÉDITE L’AUTRE ROMAN HISTORIQUE DU MÊME AUTEUR,
VIE, ERRANCES ET VAILLANCES D’UN GAILLARD LIBERTIN.

Nouvel ISBN 978-2-918444-40-4
Nouveau prix 19, 00 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

OLIVIER BON, Rouge quinacridone

Il est des blessures dont on ne peut guérir, on peut juste apprendre à vivre avec. Ce récit est la chronique de la perte brutale du bonheur de l’enfance et de la descente aux enfers, jour après jour, d’un petit garçon victime d’abus sexuels. Le témoignage de son adolescence anéantie jusqu’aux lentes révélations des ressources de l’âge d’homme.

Quels mystérieux pouvoirs parviennent à faire échapper à la plus atroce dévastation, au négatif létal de l’initiation ? Formidable cri de vie contre la double barbarie des viols de l’enfance et de l’homophobie familiale. Résilience. Renaissance.

Montée irrépressible des forces positives, vitales et créatives.

Triomphe d’Éros sur Thanatos.

Olivier Bon, né en 1973, a trouvé dans la peinture, la sculpture et bien sûr l’écriture, le moyen d’exorciser sa souffrance et de se reconstruire.

Aujourd’hui, il n’est plus une victime, il n’est plus seulement un survivant. Il vit. Fragilement mais pleinement. Grâce à l’art et à l’amour enfin rencontrés.

En rouge quinacridone.

Illustration de couverture : Olivier BON

ISBN : 978-2-918444-32-9

collection Poche Éoliens

format : 12 x 19

prix : 11,50 €

à paraître le 12 janvier 2017

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

JACQUES ASTRUC, Sushi

La première fois que je le vis, il était penché sur un baron de saumon cru. À l’aide d’une fine lame guidée d’une main sûre, il tranchait des lamelles de chair rose. Tout son corps était tendu…

Après Sperme (2010) et Strip Hotel (2011) déjà parus chez EO, Jacques Astruc nous convie à un festin érotique. Avec Sushi, ce sont tous les raffinements du Pays du Soleil Levant, qu’il caresse de sa langue de gourmet. Sur le corps de Reiko, jeune traiteur à Paris, samouraï d’aujourd’hui à la fine lame. Rituel sans retour. Jusqu’à la fin de la faim.

Bibliothécaire à Paris, Jacques Astruc est responsable de la sélection des fictions pour les médiathèques de la Ville de Paris. Sushi est son onzième titre publié.

ISBN 978-2-918444-27-5

Collection Poche Éoliens

format 12 x 19

9,50 €

Voir aussi Rubrique Événements

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

KENT NEAL, La boussole, le labyrinthe et le sablier

Un jeune poète américain, qui écrit en français, s’égare avec la boussole de l’amour, dans le labyrinthe de la vie, de la ville et de l’ordinateur, sous la menace du sablier.

Présentation et graphie manuscrite de François Mary.

Illustrations couleur de Dorian Jude.

Idée de couverture : Patrice Durant

TOI SUR L’ORDI

MOI SUR LE LIT

LA VODKA SUR LA LANGUE

LE VERRE SUR LA TABLE

TA MAIN SUR LA SOURIS

MA MAIN SUR TA CUISSE

UNE CHEMISE SUR L’OREILLER

MON SLIP SUR LE CLAVIER

UN BISOU TENDRE SUR TA POMME D’ADAM

ET TES DOIGTS SUR MON DISQUE DUR.

Photo de l’auteur, collection particulière.

collection Éoliens

Format 19 x 24

ISBN 978-2-918444-24-4

prix : 19 €

paru début mai 2015

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

XAVIER BEZARD, Gustave

« Gustave, c’est bien sûr Gustave Caillebotte (1848-1894), peintre et mécène, comme on le qualifie sans se donner la peine de le connaître davantage. Gustave et moi, c’est une drôle d’histoire, commencée à l’âge de onze ans, quand mes parents m’emmenèrent au musée du Jeu de Paume, alors dépositaire de son legs, et qui offrait au visiteur, en haut de l’escalier et en première toile, Les Raboteurs de parquet. Quel choc ce fut !… »

Des années plus tard, sous la plume de Xavier Bezard, ce choc amoureux est devenu un roman. Le narrateur, un photographe contemporain des frères Lumière, découvre son amour pour Gustave en même temps que les toiles du peintre. Ne sont-elles pas pour lui le seul accès à l’énigme de cet homme fortuné, amateur d’art, de voile et d’orchidées, mais mystérieux et secret ? La toile devient chair et la touche, caresse.

“Le fait qu’un artiste soit ou ne soit pas homosexuel, n’explique pas sa création (…) C’est plutôt un point de départ pour un nouveau regard et pour découvrir ce qui a été originellement omis par l’histoire de l’art. Ce que nous pouvons faire avec profit, c’est de réexaminer la vie et le travail de l’artiste au-delà du secret, des préjugés et du mythe, et de chercher la présence de l’homosexualité et sa signification. » (Emmanuel Cooper, The Sexual Perspective : Homosexuality and Art in the Last 100 Years in the West, Londres, 1986).

Après des études aux Arts Décoratifs de Paris, Xavier Bezard a exercé le métier de scénographe pendant quelques années. Depuis 1998, il enseigne les arts appliqués en Bourgogne. L’écriture s’ajoute désormais à son goût pour la peinture et le cinéma.

Couverture : « Homme sortant du bain » (1884) de Gustave Caillebotte, Museum of Fine Arts, Boston, USA.

Ci-dessous, autoportrait du peintre (1889), Musée national de Québec, Canada DR.

Photos de l’auteur, collection particulière.

Xavier Bezard tient un blog très copieux et très visité sur Yagg, dont voici le lien :

https://gustaveyagg.wordpress.com/

Une des photographies ci-dessous témoigne d’un jour important dans la vie de l’auteur : le 20 juin 2015, car ce jour-là Eric et Xavier se sont passé l’anneau. Sans Eric y aurait-il eu Gustave ?

collection Éoliens
ISBN 978-2-918444-23-7
format 14 x 19
288 pages
15,00 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

PIERRE LACROIX, Homo Pierrot Tome IV Rose Buvard

Un roman à plusieurs tomes (ici 4 tomes) ne prend son sens qu’avec le dernier.

Pourquoi un bougre de Pierrot ne peut-il aimer qu’une fois dans sa vie ? Pourquoi, comme dans la chanson de Brel, devient-il « vieux sans être adulte » ? Pourquoi ne peut-il et ne veut-il jamais se couper de l’enfance ? Allez savoir !

Le tome I de ce roman a suivi Pierrot de la ferme paternelle de Lescure au lycée de ses quinze ans, où l’a ouvert et sauvé son professeur de Lettres, Erwan, trente ans, homme de mots, homme de chair.

Dans le tome II, ensemble, pour le meilleur et pour le pire, ils sont partis sous les toits de Paris. Poésie, frénésie, tentations. Décalages, orages qui foudroient de leurs éclairs vingt ans d’harmonie.

Dans le tome III, Pierrot est rentré au pays, seul à Selves au fond des bois, ermitage où il s’abîme et reprend vie tour à tour, quand la chaleur d’un nouveau nid et l’envie de créer consolent du mal d’amour.

Automne hiver déjà dans ce tome IV. Et si Erwan, plein d’usage et de feu malgré l’âge, venait un matin à Selves poser sa bouche au givre des carreaux ?

ISBN 978-2-918444-17-6

Lettrage de couverture: Carlotta L

Collection Éoliens

format 14 x 19

196 pages

23 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

ALAIN STŒFFLER, Histoire de Bathyllus et de Florien

Les premiers mots de cette histoire auraient pu être « Il était une fois un garçon de seize ans, Florien… »
L’auteur nous conte en effet l’histoire d’un adolescent de seize ans, Florien, qui accompagne, sur les routes, son père forain et sa marâtre dans leurs tournées, en compagnie de son singe Philou, son seul ami. Le petit singe participe, lui aussi, aux spectacles, mais il meurt à cause de la méchante marâtre. Florien s’enfuit alors et nous entrons avec lui dans le monde du merveilleux où il fait des rencontres successives, d’animaux qui parlent, d’une fée et d’une statue d’éphèbe dont il tombe amoureux.

N’en disons pas plus, de ce conte écrit dans l’esprit de naïveté charnelle chère à Jean Cocteau.

C’est un conte de fées pour les grands, comme le spécifie Alain Stœffler, parce que l’amour et le désir entrent alors en jeu. Le merveilleux et un érotisme subtil s’entremêlent dans cette histoire touchante, simple, qui se déroule dans un parc enchanté et, bien sûr, un château… Si la bonne fée n’en est pas absente, Éros non plus qui rapproche le beau Bathyllus de marbre et le jeune Florien.

L’illustration de couverture est inspirée d’un dessin de Georges Barbier (1882-1932), peintre, dessinateur et décorateur de théâtre célèbre dans les années 1920, sur lequel Alain Stœffler a déjà publié un petit opus (en italien et en anglais) en Italie et prépare un livre en français.

Photo de l’auteur, collection particulière.

Dessin de Hannes Steinert.

ISBN 978-2-918444-16-9 Collection Éoliens

format 12 x 19 128 pages

15 €

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.

CLAUDE PUZIN, Vie, Errances et Vaillances d’un Gaillard Libertin

Charles d’Assoucy, à qui Claude Puzin attribue ces mémoires, fut on ne peut plus célèbre en son temps, grâce à ses chansons à boire, à ses talents de musicien-chanteur-danseur, grâce surtout à ses recueils poétiques, travestissant sur le mode du « burlesque » l’Olympe de la mythologie en réjouissant lupanar. Il ne l’était pas moins pour sa vie extravagante, ses mœurs impies de bougre fieffé, qui faillirent par trois fois le faire monter sur le bûcher des sodomites, et ses errances à travers toute la France et jusqu’à Rome, en compagnie de ses deux pages à musique, dignes émules de leur maitre.

Quant au trio d’Assoucy, Chapelle et Cyrano, ces « pourceaux d’Épicure », il défraya longtemps la chronique parisienne sous Louis XIII, par ses frasques et ses idées matérialistes subversives. Ces contemporains de l’illustre courtisane Ninon de Lenclos furent de flamboyants libertins que la critique littéraire d’aujourd’hui n’hésite plus à qualifier de « gays ».

Dans ce roman, le vrai l’emporte largement sur la fiction. N’y manquent ni la reconstitution pittoresque et minutieuse d’un âge révolu, ni un défilé haut en couleur des célébrités du temps, ni enfin une verve débridée qui puise à plaisir dans les trésors d’une langue point encore épurée.

Nous avons ici un grand texte baroque où l’érotisme le dispute à la philosophie, la satire, le comique, la poésie, non sans évoquer à la fois le truculent Satiricon de Pétrone et les sataniques audaces de Sade.

Claude PUZIN, spécialiste confirmé du XVIIème siècle, est l’auteur d’ouvrages et d’études critiques consacrés aux écrivains de l’âge classique, ainsi que d’un roman historique, Louis de Bourbon ou le Soleil maudit, qui tire de l’oubli le fils du Roi-Soleil et de sa favorite Louise de la Vallière, victime prématurée, parce qu’il aimait les garçons, de l’ordre politique, moral et religieux de son époque.

ISBN : 978-2-918444-40-4

Collection Éoliens

format 16 x 24

284 pages

19, 00 € Nouveau prix à l’occasion de la publication de Louis de Bourbon ou le Soleil maudit, courant août 2019

Commande ou Achat

Nos livres sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse.