YANNIS RITSOS, Erotika, Collection Poche

Dans ce recueil, publié en 1981 à Athènes, le poète dépasse les culpabilités d’une religiosité frileuse et craintive. L’amour n’est plus un péché. Résistance à toute oppression et épanouissement intime trouvent à s’ accorder.

L’AUTEUR : Yannis Ritsos, né le 1er mai 1909 à Monemvassia (Péloponnèse) dans une famille de propriétaires terriens, a très tôt connu les épreuves : familiales, de santé puisque jeune homme il passa quatre ans en sanatorium pour soigner une tuberculose, et surtout épreuves politiques. Résistant contre la dictature dès 1936, il s’engagera ensuite dans la lutte contre la droite fasciste au cours de la douloureuse guerre civile qui dure jusqu’en 1949. La détention en camp de « rééducation », puis la résistance à nouveau, au régime des colonels cette fois (1967-1974), la déportation encore, l’assignation à résidence, ne l’empêcheront cependant jamais d’écrire. Son œuvre abondante fait de lui un grand poète national. Il meurt à Athènes le 12 novembre 1990.


Et les mots aussi


sont des veines


en eux


coule le sang


quand s’unissent les mots

la peau du papier

s’enflamme rouge

comme

au moment de l’amour

la peau de l’homme

et de la femme.

Extraits « EROTIKA »

Le poème
ah le poème – disait-il –
un accouplement perpétuel ponctuation néant
point aucun
exhalaison de la terre
fumier et fleurs du citronnier et sperme
la pioche et la pelle
sur le marbre
labeur double
ne dis plus rien
l’amour est un.

À paraître en octobre 2022, réédition poche (format 12 x 19) du recueil publié en format broché en 2009.

Prix : 9, 00 €

ISBN 978-2-918444-56-5