FERNANDO PESSOA, Antinoüs

À paraître en mars 2022

Fernando Pessoa (1888-1935), »Antinoüs », poème traduit ici en alexandrins par Yvan Quintin.
Antinoüs » est un long lamento sur la mort de ce bel éphèbe, amant de l’empereur romain Hadrien (I-II° s. après J. C.). Leur amour inspira aussi Marguerite Yourcenar dans « Mémoires d’Hadrien ».
La traduction est suivie d’une étude approfondie sur le poète et son oeuvre par un spécialiste de Pessoa, Anibal Frias.

  

Il était un chaton dans le jeu du plaisir,                                             

De son plaisir à lui, et celui d’Hadrien,                                              

De tous deux quelquefois, étreints ou séparés ;                                 

L’observant de côté, comme s’il se méfiait,                                       

Bondissant sur le plaisir comme à l’improviste ;                                

L’empoignant doucement, puis avec frénésie,                                               

Tantôt tout enjoué, ou sérieux, ou couché                                        

Aux côtés du plaisir, sur le qui-vive, épiant                                        

La façon d’en jouir, tout en le réfrénant.    

(Vers 132-141)

ISBN 978-2-918444-54-1

88 pages

Format 14 x 19

14, 00 €