EO ÉrosOnyx Éditions Accueil | Plan du site | Rechercher | Contact | Espace privé

prev next

Sur France Culture comme à Giverny...

http://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/gustave-caillebotte-1848-1894-un-heros-tres-discret

Fréquences en France de France Culture :
http://www.radiofrance.fr/boite-a-outils/frequences

- À Giverny (27) : l’exposition "Caillebotte, peintre et jardinier" au Musée des impressionnismes. Jusqu’au 3 juillet.

Gustave Caillebotte cultivait lui-même et peignait son jardin près d’Argenteuil, au Petit-Gennevilliers.

"Un jour, il me poussa dans sa serre toute neuve avec l’impatience d’un enfant heureux de son nouveau jouet. J’aimais le voir enthousiaste. Les plantes, méticuleusement alignées, y étaient si drues que leur feuillage donnait l’impression d’un jungle presque étouffante. [...] "Regarde ! J’ai réussi ! Celles-là viennent de Singapour ! Rien que des orchidées exotiques !"(Xavier Bezard, GUSTAVE, chap. X).

Orchidée. n.f.(1766 ; du grec orkhidon "petit testicule")... Le Petit Robert 1

L’exposition proposée par le Musée des Impressionnismes est visible jusqu’au 3 juillet.

Ci-dessous autoportrait

Gustave Caillebotte devant le Carrousel du Louvre photographié par son frère Martial

Gustave Caillebotte, Orchidées jaunes ( 1893)

info portfolio