EO ÉrosOnyx Éditions Accueil | Plan du site | Rechercher | Contact | Espace privé

prev next

Dans les LETTRES NORMANDES N° 112 – 3ème trimestre 2016, revue de la Société des Écrivains normands

Jean de Bonnefon (1866-1928), maire de Calvinet, dans son Cantal natal et journaliste parisien spécialiste des questions religieuses, auteur notamment de La Ménagerie du Vatican en 1906, était un personnage original dont l’influence ne fut pas négligeable en 1905 lors de la loi de séparation de l’Église et de l’État.

Dans le sillage de Barbey d’Aurevilly, dont il savait épouser le style, ses critiques frôlaient la provocation et pouvaient être redoutées. Christian Gury, dans cet essai biographique, nous en brosse un saisissant portrait, en soulevant les masques sous lesquels l’écrivain polémiste dissimulait les mystères de sa vie. L’enquête, étayée d’une multitude de témoignages et de citations, retrace le parcours du corpulent bonhomme qui, de son propre aveu, dépassait les cent quarante kilos ! L’auteur du présent ouvrage nous présente avec humour u personnage ambivalent, non dénué de talent, surnommé « cardinal des lettres » qui a marqué son temps. (105 pages, 12,50 €).

C. Le Roy **